[Le Monde] Sous pression de leurs actionnaires, les géants miniers changent de têtes